Accueil > Contributions > Les Ateliers à Alimentation Positive : Faire évoluer les habitudes (...)

Les Ateliers à Alimentation Positive : Faire évoluer les habitudes alimentaires à Brest

Une démarche collective pour tendre vers une alimentation respectueuse de la santé et de l’environnement.

Le premier Défi Foyers à Alimentation Positive en Finistère a été lancé en 2018 par la Ville de Brest, en partenariat avec la Maison de l’Agriculture Biologique du Finistère. L’objectif pour les foyers participants : augmenter sa consommation de produits bio, locaux et de saison à budget constant.

La clé ? Modifier certaines de ses habitudes alimentaires : réapprendre à faire soi-même, à cuisiner des produits bruts, acheter local et de saison, privilégier le vrac, limiter le gaspillage, cultiver son jardin ou un jardin partagé... Autant d’astuces que les foyers participants apprennent au cours de différents ateliers, amenant les participant.e.s à se réapproprier leur alimentation et à questionner leurs modes de consommation : atelier nutrition, cuisine, jardinage au naturel, visite de ferme, visite de point de vente…

Suite au Défi, les foyers participants et les structures de quartiers de la Ville ont souhaité poursuivre la démarche vers une alimentation respectueuse de la santé et de l’environnement. Des ateliers ont donc été proposés aux centres sociaux de Kerangoff, Kerourien, Horizons, Pen ar Creac’h et au Groupe d’Entraide Mutuel "Au Petit Grain" sur le dernier trimestre 2019 et début 2020 : Atelier cuisine sur la thématique « éviter les produits ultra-transformés au petit-déjeuner et au goûter », atelier cuisine sur la thématique « associer les légumes d’automne et d’hiver aux céréales et légumineuses », atelier jardinage au naturel dans le jardin partagé du GEM, visite de la ferme Prélude et de la ferme de Traon Bihan à Brest, visite de la ferme du Méot à Loperhet, visite de la boulangerie le Four de Babel à Brest, visite de Kerbio Europe.

Bien que l’accès à une alimentation de qualité peut sembler compliqué, du fait de barrières financières, culturelles, sociales, de préjugés ou encore de la méconnaissance de l’offre disponible à proximité, la démarche entamée dans les quartiers de la Ville de Brest a montré que consommer bio, local et de saison peut être à la portée de tou.te.s.

Voir en ligne : http://www.sante-brest.net/article1...

Portfolio

À la une