Accueil > Contributions > Retour sur la journée Innov Deizh du 24 octobre 2013 à Rennes

Retour sur la journée Innov Deizh du 24 octobre 2013 à Rennes

Un texte repris du document de synthèse réalisé par la Cress

VISION D’ENSEMBLE

- Des retours très positifs (90%) [1]
« Dommage que ce ne soit pas INNOV Week »
« Cela nous donne du courage pour continuer... »
… et des demandes d’une nouvelle édition, un souhait unanime, « une nécessité » pour 54%
« Changer de ville d’organisation ? » « De nouvelles rencontres pour se connaitre encore mieux »
« C’est pas mal l’idée d’un RDV pro annuel ou biennal. Ça permet de mûrir nos avancées dans nos structures et de faire le point tous les 1 ou 2 ans. »

- La dimension « réseautage » très appréciée
En particulier le déjeuner réseautage (92% de satisfaits)

- Plus de 300 participants

  • Beaucoup d’étudiants
  • Des « nouvelles têtes » : acteurs locaux, partenaires de l’économie classique…
  • Mais peu de collectivités locales

- Le regard des organisateurs

  • Satisfécit sur l’organisation : 100% de satisfait dont 62 % « tout à fait »
  • Le travail en amont : 77% de satisfait
  • L’organisation logistique : 82%

RETOURS SUR LA JOURNEE
- La plénière d’ouverture

  • 89% de satisfaits « Présentation et lancement de journée bref et efficace. Elément très important, nous n’avons pas été "abreuvé" de discours officiels. Merci ! »

- Retrouvez sur http://www.ess-innovation.org les documents présentés lors de la plénière d’ouverture :

  • La carte des innovations sociales bretonnes
  • Le recueil des innovations sociales bretonnes,
  • Le reportage sur les acteurs bretons de l’innovation sociale,
  • La vidéo de lancement de la journée, par les grands témoins

- La plénière de clôture

  • 95% de satisfaits !

- Les laboratoires d’innovation sociale

  • 89% de satisfaits
  • Des appréciations différentes selon les labos
  • Des méthodes d’animation innovantes à parfaire
  • De la frustration de ne pas pouvoir pas participer à plus de labos !

- Quelques perspectives issues des Labos

L’économie du spectacle vivant réinventé. Créer du lien entre les acteurs culturels dans une logique de concertation et de complémentarité. Prendre le temps du dialogue nécessaire avec les partenaires publics et la société civile.

L’IAE, moteur de l’innovation sociale : Pour répondre aux nombreux besoins, oser entreprendre, tout en plaçant la question managériale au coeur du projet.
Le management participatif : une pratique à la portée de toutes les entreprises. Redonner du sens au travail en mettant l’humain au coeur du processus de décision et en aplanissant les échelons.

Les citoyens acteurs du développement des énergies nouvelles. Pour répondre aux enjeux énergétiques, rapprochons producteurs et consommateurs.

Vers une mobilité durable. La collaboration et la convivialité sont les moteurs pour limiter les déplacements et développer des moyens de transports alternatifs à la voiture individuelle au quotidien (travail, loisirs, achats…)

Pôles Territoriaux de Coopération Economique (PTCE) : kesako ? Partager et valoriser les nombreuses pratiques de coopération économique existantes en donnant de l’importance au processus (temps, confiance, pérennité économique…).
Croiser nos savoirs pour innover socialement. L’innovation est abondante : n’ayons plus peur de coopérer, apprenons à "donner à voir" et à copier pour réutiliser.
Innovation sociale et technologies : clichés contre idées reçues. Allier innovation sociale et innovation technologique par du débat collectif entre les porteurs de projets, les entreprises et les pouvoirs publics.

Et si le meilleur des repreneurs était déjà dans votre entreprise ? Une SCOP c’est un projet économique qui réunit les salariés. Le cédant en transmettant, contribue à la valorisation de l’entreprise mais également du territoire où elle est implantée et le salarié, en reprenant l’entreprise met à profit ses compétences et en acquiert de nouvelles, tout en se projetant dans un projet économique et collectif.

Maintenir les commerces et services en milieu rural. Créer une dynamique sociale et locale fondée sur une logique d’entraide, une complémentarité salariat / bénévolat.
Innovation dans du vieillissement : de l’expérimentation à la pérennisation.

Mutualisons les idées et participons pour la reconnaissance de la valeur ajoutée créée par l’innovation sociale.

Economie circulaire : le réemploi créateur de richesses. "ça coûte cher de construire, ça coûte cher de déconstruire" : d’où, importance du réemploi, de la réutilisation. Est-ce qu’avant de produire un bien, peut-on prévoir comment on le recyclera ?
Innovation sociale : les femmes au pouvoir. Un levier d’action : un n° spécial de l’observatoire ESS sur le genre, la situation des femmes et des hommes dans ce secteur, leurs salaires, fonctions, responsabilités… Une innovation sociale signalée pendant l’atelier : le marrainage des femmes migrantes portée par la Maison internationale de Rennes.

Place aux Jeun’ESS. Faire place aux jeunes, c’est innover ensemble, partager nos savoirs et coopérer.

Soutenir l’innovation sociale pour développer nos territoires. Partager, croiser, relier nos pratiques : à chacun de s’y mettre !

Recherches collaboratives, recherche coopérative et innovations sociales. Faire de l’ESS un laboratoire de plein air, propre à révéler la capacité de chaque citoyen à innover. Encourager la recherche-action collaborative, équilibrer distanciation et implication.

Redonner du sens à la monnaie. La monnaie locale : une monnaie solidaire à rendre accessible, compréhensible et attractive afin de toucher un public plus large

La DISCO SOUPE

QUELLES SUITES ?
Une réunion de débriefing (avec les organisateurs et animateurs d’ateliers) pour discuter des pistes d’actions :
Le Jeudi 13 février à RENNES

Voici quelques propositions à débattre :

  • Une communauté / réseau social « Innov’Deiz » ?
  • Un recueil en ligne des innovations sociales bretonnes ?
  • Un système pérenne de collecte, d’observation et de diffusion des innovations sociales bretonnes ?
  • Un travail spécifique d’observation sur certaines thématiques (économie circulaire, GPEC territoriale, les jeunes et les femmes dans l’ESS…) ?
  • Un réseau régional des recycleries

Un travail avec nos partenaires au sein de la plate-forme Innovation Sociale animée par Bretagne Développement Innovation pour :

  • Encourager le décloisonnement des acteurs et les coopérations porteuses d’innovations.
  • Construire un meilleur financement et accompagnement du processus d’innovation sociale.
  • Informer, sensibiliser et former pour accélérer de développement de l’IS.
  • Favoriser les transferts d’expériences et l’essaimage de projets qui ont fait leurs preuves.

Notes

[1Les chiffres s’appuient sur le traitement du questionnaire de bilan auquel ont répondu 47 personnes.

À la une

  • Blaz an Douar

    “Vieille de 100 millions d’années, la pollinisation pourrait être le plus ancien partenariat d’entreprise de la planète.” Imaginons un lieu au coeur (...)
  • Castel FabLab

    Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO. (...)
  • Le ProfLab

    Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO. (...)