Accueil > Contributions > ZAR Ateliers - Projet Quai des Rêves

ZAR Ateliers - Projet Quai des Rêves

La ville de Brest a beaucoup fait parler d’elle en 2016.

La cité du Ponant, détentrice, selon l’amiral brestois Olivier de Kersauson, de la plus belle rade du monde, a multiplié les événements festifs : les désormais célèbres fêtes maritimes, l’exposition Brest, port de la liberté au temps de l’indépendance américaine au Musée de la Marine, les jeudis du port…

C’est toute la population et les très nombreux visiteurs qui se sont laissé entraîner dans un tourbillon festif au milieu duquel est apparu un projet original et très créatif « Quai des Rêves ».

L’idée est partie d’un constat simple : si on sortait des traditionnels clichés sur la Bretagne ?

Deux créatrices brestoises, Stéphanie Max membre des CAE 29 et Pascale Lorget, ont uni leurs talents respectifs et planché sur le sujet.

C’est dans leur atelier d’artistes de la rue Jean Jaurès « Zar Ateliers » qu’elles ont œuvré à quatre mains pour imaginer, créer et diffuser des supports originaux évoquant Brest et ses ports.

Leur choix s’est finalement porté sur un format originaire du Japon, le kakemono qui signifie littéralement objet accroché.

Exposés cet été au restaurant La Base au Port du Château, les kakemonos ont intrigué, questionné et surtout beaucoup plu aux visiteurs.

Réalisés dans une toile de bâche en maille fine percée d’anneaux, ils constituent des pièces exclusives numérotées de 1 à 50, mêlant techniques traditionnelles et collages numériques.

Les panneaux, aisément identifiables puisqu’ils sont colorés, joyeux, décoratifs et surtout tellement originaux, ont permis aux deux artistes d’imprimer dans l’imaginaire collectif une autre vision de Brest et de ses quais.

Des extraits des œuvres exposées sont également disponibles au format cartes postales.

Bien décidées à ne pas en rester là, l’aventure continue pour les deux brestoises qui ont imaginé décliner leur production commune sur d’autres supports.

Toujours novatrices, Stéphanie et Pascale testent, expérimentent sans relâche.

Des essais sont actuellement en cours sur des plaques d’aluminium que les spécialistes nomment alu dibonds et sur une offre textile pour coussins, rideaux, chiliennes, foulards, fauteuils-poire…

Faire autrement en mêlant techniques ancestrales et outils numériques, un beau challenge pour deux brestoises passionnées.

Gwenaëlle Porsmoguer Chargée d’accompagnement Marketing, Communication & Développement Commercial des CAE29

Voir en ligne : http://www.eco-sol-brest.net/ZAR-At...

Portfolio

À la une

  • Blaz an Douar

    “Vieille de 100 millions d’années, la pollinisation pourrait être le plus ancien partenariat d’entreprise de la planète.” Imaginons un lieu au coeur (...)
  • Castel FabLab

    Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO. (...)
  • Le ProfLab

    Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO. (...)