Accueil > Contributions > « En transitions ! Dire et agir… » Dans les coulisses de la préparation, une (...)

« En transitions ! Dire et agir… » Dans les coulisses de la préparation, une rencontre avec l’association BAPAV

Tout au long des dix jours qui nous séparent de la Journée du 10 décembre, nous irons à la rencontre de quelques acteurs du territoire, qui participeront au forum ou aux ateliers. Une occasion de mieux comprendre leur action, leurs enjeux, et ce qu’ils attendent de cette journée. Aujourd’hui, l’association Brest à Pied et à Vélo répond à nos questions…

invitations 1-image

Est-ce que vous pouvez présenter en quelques mots votre association et votre participation ?

L’association Brest à Pied et à Vélo existe depuis 2001. L’objet de l’association est d’encourager les déplacements actifs, notamment à pied et à vélo, favoriser l’intermodalité, lutter contre l’exclusion liée aux transports, prévenir la sédentarité, inciter à réduire l’usage de l’automobile et veiller au bon usage de l’argent public dans le domaine des transports et des déplacements à Brest, sa métropole et plus largement le pays de Brest.

Pour ce faire l’association a trois orientations.

– La première est tournée vers les services.
L’atelier d’autoréparation, qui permet aux cyclistes de s’autonomiser dans la réparation et l’entretien de leurs vélos. Bien trop souvent des vélos restent dans les caves à cause d’une petite panne qu’on ne sait pas réparer. L’atelier c’est aussi de l’économie circulaire. Des particuliers nous font des dons de vieux vélos : soit nous les réparons, ce qui permet d’offrir des vélos à prix abordable à ceux qui veulent s’y mettre ; soit nous les démontons pour en faire des pièces détachées qui serviront à d’autres vélos.
La vélo-école qui permet à des adultes de reprendre confiance pour pratiquer en ville, ou tout simplement d’apprendre la pratique du vélo.
– La deuxième orientation est tournée vers l’animation et la sensibilisation. Nous participons à de nombreux évènements de la vie locale afin de faire des démonstrations de vélo, des balades, des stands d’information… Afin de d’encourager les brestois à essayer le vélo
– Enfin nous avons aussi une orientation de « vélo expertise/lobbying ». On échange régulièrement avec les différentes collectivités territoriales et en particulier avec Brest Métropole pour essayer d’orienter la politique de transports vers plus de mesures en faveurs des mobilités alternatives à la voiture individuelle (autosolisme). Cela passe par des réunions, des actions militantes, des dossiers d’études ou des orientations d’aménagements que nous proposons aux élus.

De quelle façon participe-t-elle à la transition du territoire ?

BaPaV vise une réduction de l’autosolisme, cela passe bien évidemment par le vélo et la marche, mais nous encourageons également les transports collectifs et le covoiturage. Nous nous inscrivons ainsi dans une transition vers un monde moins consommateur de pétrole. Par ailleurs en favorisant la transmission de savoir, notamment avec les ateliers d’autoréparation, nous nous inscrivons dans un mouvement d’éducation populaire allant vers l’autonomie et l’émancipation des personnes.

Quels sont pour vous les enjeux de la transition du territoire ?

Les enjeux de la transition sont avant tout environnementaux : préserver les terres agricoles et mettre en place des circuits courts d’alimentation au niveau local, pratiquer des déplacements plus raisonnés, réparer/réemployer/recycler les déchets, développer l’isolation des logements… Seulement, ce mouvement ne peut et ne doit être mené par les institutions seules : les habitants, les associations, les entreprises doivent y être associées car c’est elles qui sont concernées et c’est également elles qui peuvent avoir les solutions. La transition est donc écologique et citoyenne.

Vous participez le 10 décembre à la journée des transitions, qu’est-ce que vous en attendez ?

Le 10 décembre nous espérons rencontrer de nouveaux acteurs que nous n’avons pas l’habitude de fréquenter. Typiquement nous avons du mal à toucher ce qui est un de nos cœurs de cibles, à savoir les salariés qui effectuent tous les jours leurs trajets domiciles-travail seuls en voiture. Si des entreprises sont présentes et motivées pour agir sur ce levier nous serions ravis de pouvoir travailler avec elles.

Si vous aviez une proposition en matière de transition à destination des collectivités ou de l’Etat, quelle serait-elle ?

Mettre en place un programme alimentaire de territoire.

Un grand merci à Gwendal d’avoir accepté de répondre aux questions de l’équipe de préparation.

Voir en ligne : http://transitioncitoyennebrest.inf...

À la une

  • Baliz de Brest

    Baliz de Brest est une association de plasticiennes et de plasticiens, née de la volonté de relancer les portes ouvertes d’ateliers d’artistes (...)
  • L’ALtelier

    Garage associatif pour nos velos, voitures, tracteurs,... et atelier collectif pour nos réparations et fabrications diverses de machines en tous (...)
  • La Cour du Juch

    "La Cour du Juch" aura plusieurs activités : des bureaux partagés et des salles à louer pour quelques heures, des formations créatives, des ateliers (...)