Accueil > Contributions > « Dire et agir… / J-4 » Rencontre avec l’ADEUPa

« Dire et agir… / J-4 » Rencontre avec l’ADEUPa

j-4

Entre « veille » et « partage des connaissances », l’agence d’urbanisme de Brest-Bretagne apportera, elle aussi, sa contribution à la Journée des transitions du 10 décembre http://transitioncitoyennebrest.info/journees-des-transitions-faculte-segalen-samedi-10-decembre/

Merci à Benjamin Grebot, pour les éclairages qu’il apporte sur sa perception des enjeux, et ses attentes.

Est ce que vous pouvez présenter en quelques mots votre structure et votre participation ?

L’ADEUPa est l’agence d’urbanisme de Brest-Bretagne. Elle accompagne les acteurs publics (collectivités, organismes consulaires, université, hôpital) pour comprendre les évolutions de nos sociétés et concevoir leurs projets d’aménagement et de développement pour les années futures.

De quelle façon participe-t-elle à la transition du territoire ?

Les mutations économiques, les tensions interculturelles, la surconsommation des ressources naturelles conduisent à revoir les modèles d’aménagement et de développement des territoires. L’ADEUPa contribue à la réflexion sur ce que peuvent être les futurs souhaitables en termes de modes de vie, d’organisation économique, d’aménagement (liens entre l’habitat, les déplacements, les services, l’énergie, etc).

Quels sont pour vous les enjeux de la transition du territoire ?

Il s’agit tout à la fois de prendre pleinement conscience de l’écart entre nos modes de vie actuels et ce qui pourrait être soutenable, de poser les bases d’un dialogue apaisé sur les futurs possibles et souhaitables, et de promouvoir les pratiques qui correspondent à la représentation qu’on se fait de ces futurs.

Vous participez le 10 décembre à la journée des transitions, qu’est ce que vous en attendez ?

Pour une agence d’urbanisme, il est important d’être en veille sur les sujets et les pratiques émergentes. Il est tout aussi important de partager les connaissances que nous avons avec les acteurs du territoire. Le premier intérêt de la journée du 10 décembre est de permettre des rencontres.

Si vous aviez une proposition en matière de transition à destination des collectivités ou de l’État quelle serait-elle ?

Accorder peut être plus encore d’attention aux initiatives qui émergent sur le territoire. Les institutions sont structurellement moins agiles pour s’adapter et concevoir les réponses aux défis que nous rencontrons.

Pour retrouver l’ensemble des articles préparatoires à la Journée des transitions, consulter la rubrique « vie du collectif, actions en cours »

Voir en ligne : http://transitioncitoyennebrest.inf...

À la une

  • La Cour du Juch

    Notre toute jeune entreprise, a ouvert ses portes en ce premier jour de printemps ! Nous faisons le point sur le démarrage de notre activité ! À (...)
  • Le jardin de Kerampéré, "terrain d’exploration de pratiques collaboratives"

    Depuis début 2016, sur le site de l’ancien camping de Saint-Marc, les membres du jardin de Kerampéré travaille à la transformation de cette friche en (...)
  • La Méthode des Candides

    La méthode des Candides, c’est une invitation à prendre conscience de ce qui nous entoure….et des rôles individuels et collectifs que l’on joue dans (...)