Accueil > Contributions > Transition Positive

Transition Positive

A la découverte des 13 projets menés par les 100 étudiants de SciencesCom

Pendant quatre mois, une promotion entière d’étudiants nantais, qui achève actuellement un master 2 à l’école de la communication et des médias, a mis les pieds dans le plat, sur le chemin de la dite Transition Positive. Ensemble, ils ont construit l’assiette de demain. Par leurs actions, ils ont contribué à l’accélération des changements de comportements, sur tout le cycle alimentaire, de la fourche à la fourchette ! Mais concrètement, quels types de projets ont émergé ? Où en sont-ils aujourd’hui ? Découvrez-en ici quatre parmi les treize engagés.

JPEG - 235.8 ko

Garden’R : projet de start-up proposant de développer des jardins partagés sur le toit des immeubles en ville, avec l’aide d’une application web mobile, reliée à un système de "bac connecté intelligent". Ce dernier permet de remonter des informations sur la santé des cultures en temps réel, de s’informer, de s’éduquer et de s’amuser en partageant les bonnes pratiques de jardinage avec les autres habitants de l’immeuble. Attention, les membres de l’équipe revendiquent à eux sept une expérience BAC+35 ! C’est dire leur niveau d’excellence pour mener à bien ce projet ambitieux qui nous invite à prendre de la hauteur sur le monde d’aujourd’hui !
Plus d’infos sur ce projet

Les Goupils des villes : projet visant à la promotion et au développement des jardins partagés à Nantes, à commencer symboliquement par une proposition de jardin partagé dans la cour de l’hôtel de ville de Nantes. Celui-ci serait géré par l’école primaire Léon Blum, dont la directrice a déjà validé le principe. Ce projet va faire l’objet d’une campagne d’affichage sur les réseaux Nantes Métropole, gérés par Abri-Services, partenaire de Transition Positive, avec 150 faces à travers la ville à partir du 16 juin.
Plus d’infos sur ce projet

Alimentaire mon cher Watson : projet visant à la promotion des produits en attente, dits "suspendus" (un café, une baguette, un croissant, etc.). Le "caffè sospeso" (en français : "café suspendu") est un concept qui vient d’Italie. C’est une tradition de solidarité envers les plus pauvres, pratiquée à son origine dans les bars napolitains. Elle consiste – pour un Napolitain heureux et quelle qu’en soit la raison – à commander un café et à en payer un second : l’un pour lui, l’autre pour un client démuni qui en fera la demande. Ce projet, développé à Nantes par les étudiants, va lui aussi donner lieu à une campagne d’affichage dans la métropole, à partir du 9 juin prochain.
Plus d’infos sur ce projet

Il était un plat : projet d’exposition photos, dont l’objectif est de montrer comment un repas peut créer du lien social et des souvenirs mémorables. L’équipe du Voyage à Nantes réfléchit actuellement avec les étudiants à la possibilité d’exposer les clichés réalisés à "La Cantine du Voyage", l’un des lieux prisés de la Cité des Ducs durant l’été.
Plus d’infos sur ce projet

Les étudiants sont donc devenus des véritables acteurs de cette petite révolution nantaise de l’alimentation qui est en marche, à côté des nombreux acteurs du territoire déjà engagés dans une démarche de transition. Cette opération a permis de montrer concrètement que les étudiants ont des idées et que leurs idées peuvent contribuer positivement à la dynamique locale. À Nantes, tout un territoire est en marche sur le chemin de la Transition Positive !

Nous adressons un grand bravo aux étudiants, qui ont porté avec verve et passion leurs messages pour sensibiliser aux enjeux de l’alimentation. Et un grand merci à tous les acteurs locaux qui ont donné de leur temps pour booster et inspirer les étudiants ! Et d’ores et déjà, nous donnons rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition...

Pour plus d’informations :

JPEG - 17.5 ko

À la une

  • Baliz de Brest

    Baliz de Brest est une association de plasticiennes et de plasticiens, née de la volonté de relancer les portes ouvertes d’ateliers d’artistes (...)
  • L’ALtelier

    Garage associatif pour nos velos, voitures, tracteurs,... et atelier collectif pour nos réparations et fabrications diverses de machines en tous (...)
  • La Cour du Juch

    "La Cour du Juch" aura plusieurs activités : des bureaux partagés et des salles à louer pour quelques heures, des formations créatives, des ateliers (...)