Accueil > Contributions > Vers un atlas des communs : Collectif pour une transition citoyenne en pays (...)

Vers un atlas des communs : Collectif pour une transition citoyenne en pays de Brest

" Un commun est une organisation qu’un groupe de personnes met en place et fait vivre afin de gérer collectivement une ressource en s’appliquant des règles."

En préambule :

Une brève description du commun en tant que projet (genèse, photographie...)
- un groupe s’ est réuni à Brest en juin 2014 suite à la Déclaration commune en 2013 d’un "Collectif pour une Transition citoyenne" à l’appel d’une quinzaine d’organisations : le réseau des Biocoops, des’AMAP, Cocagne, Le Plan ESSE, la NEF, ATTAC, Terre de Liens, Villes et’Territoires en Transition, Les Colibris, Enercoop, Énergie Partagée .... Le groupe brestois s’est constitué en association en mars 2014 sous les noms de Collectif de Transition Citoyenne en Pays de Brest

La communauté

Qui sont les membres ? ouvert à qui ?
- Une communauté de 360 personnes, reliées par une mailing-list, ouverte à tous


Les ressources

Quelles sont-elles ? comment sont-elles utilisées ?
- sur un plan immatériel, notre ressource première est l’énergie et l’inventivité collective des acteurs de ce territoire, et notre envie de simplement venir renforcer, étayer, faire connaître la diversité des actions qu’ils engagent, pour donner envie à d’autres de s’engager à leur tour dans une transition écologique, sociale, économique et humaine.

Sur le plan matériel, nos ressources sont :

  • Un site internet et un compte facebook, pour relayer les initiatives de transition en pays de Brest
  • Deux expositions réalisées par le collectif : douze portraits de citoyens et citoyennes, investis à leur niveau dans la transition.
  • Une « table ouverte à tous », au beaj kafe, une fois par mois, pour déjeuner ensemble et tenir notre réunion mensuelle
  • Des animations, pour soutenir des initiatives engagées par d’autres acteurs (forums ouverts, ciné-débats, stands, donneries…)
  • La diversité des ancrages et des engagements des membres du collectif, dans d’autres associations ou structures.

Les liens avec des réseaux régionaux et nationaux :
- collectif national pour une transition citoyenne, Alternatiba, réseau cohérence…

La gouvernance

Quelle organisation, animation ?
- Collégiale

Quelle prise de décisions (statuts et pratiques) ?
- au consensus,

Quelle régulation, quelle gestion des conflits ?

- le cas ne s’est pas encore posé

Comment le projet permet-il la contribution de chacun.e ?
- la contribution de,chacun se fait sur la base du volontariat, en fonction de sa disponibilité et de ses compétences (communication, rédactionnel, relationnel, logistique ...

Les moyens humains et financiers, les partenariats

Quels partenariats ?
- BM, ADESS, Cinéma Les Studios, ville de Brest, UBO ...

Quels financements, quelles contributions par les usagers et partenaires ?
- pas de cotisation adhérent, subventions ville

Quelle redistribution des ressources ?
- site web, annuaire des acteurs de la Transition en Pays de Brest, Facebook

Le partage

Quels sont les "communs" proches ou similaires ?
- Bretagne Créative, KILT, Le Relecq en Transition...

Et en conclusion un espace ouvert :

Quel apport du commun au vivre ensemble, à la solidarité, au pouvoir d’agir des personnes, au territoire ... ?
- en stimulant l’inventivité collective des acteurs du territoire en faveur d’une transition écologique citoyenne, en donnant à voir la diversité des actions engagées en ce sens, en créant du lien, le collectif permet de donner un sens plus global, d’indiquer une direction de changement réelle dans laquelle il est possible de s’inscrire.

Voir en ligne : http://www.a-brest.net/article21931.html

À la une