Accueil > Contributions > Et si l’eau redevenait un atout pour notre territoire !

Et si l’eau redevenait un atout pour notre territoire !

Vendredi 6 avril 20h30 à Lannilis Espace Lapoutroie Salle Nuit de Noces

L’eau était autrefois un atout majeur pour notre territoire, elle doit le redevenir.

5 témoignages pour montrer qu’agir en faveur de l’environnement n’est pas une charge mais un investissement d’avenir pour tout un territoire.

Intervenants : Philippe Dequesnes, Nadine Kassis et Dominique Mignon (association Kan an Dour Lannilis) : Sur la reconquête de la qualité de l’eau dans les Abers et la protection du captage d’eau potable de Lannilis, l’eau en circuit court ;

Jean-Yves Piriou (association Abers-Nature) : la gestion et la valorisation de la zone humide de Lanorven à Plabennec et son impact sur la vie locale

Anne Gaël Simon (Syndicat des eaux du Bas-Léon) : les actions vers le « zéro pesticide » en zone urbaine auprès des communes du bas-léon, un investissement de santé publique ;

Laurent Le Berre (association APPCL Landunvez) : les actions associatives pour la reconquête de la qualité des eaux de baignade pour maintenir le tourisme.

Yannick Jestin (agriculteur installé en bio, représentant du GAB Lanmeur ) : l’agriculture biologique et les externalités positives pour l’eau.

Animateur : Arnaud Clugery (Eau et Rivières de Bretagne)

Organisation : Les associations Kan an Dour de Lannilis, Abers Nature de Plabennec et Eau et Rivières de Bretagne

Portfolio

À la une

  • La Cour du Juch

    Notre toute jeune entreprise, a ouvert ses portes en ce premier jour de printemps ! Nous faisons le point sur le démarrage de notre activité ! À (...)
  • Le jardin de Kerampéré, "terrain d’exploration de pratiques collaboratives"

    Depuis début 2016, sur le site de l’ancien camping de Saint-Marc, les membres du jardin de Kerampéré travaille à la transformation de cette friche en (...)
  • La Méthode des Candides

    La méthode des Candides, c’est une invitation à prendre conscience de ce qui nous entoure….et des rôles individuels et collectifs que l’on joue dans (...)