Accueil > Contributions > Bilan du 1er atelier de co-réparation de Nantes

Bilan du 1er atelier de co-réparation de Nantes

Du chiffre et de bien belles rencontres messieurs dames ! Voire même des vocations ;-) En bref l’inventaire, et en détaillé le récit des co-sauvetages (ça peut resservir…).

En bref, les bricolés :

PNG - 35.5 ko

En long et en large, récit d’une petite journée et des opérations de co-sauvetage, au fil des visiteurs. Vous vous reconnaitrez probablement dans une de ces pannes…

Du côté du stand de PiNG

… M. est venue avec son imprimante dont les têtes de buse semblaient bouchées. Bilan : l’encre ne coulait plus. Elle l’a démontée avec Aymeric pour au final constater qu’elle avait "juste" oublié d’enlever le scotch protecteur sur sa cartouche…. Quitte à ce que l’imprimante soit démontée, elle en a profité pour la nettoyer avec un mouchoir. Au regard de la panne, nous avons préféré garder l’anonymat pour cette personne :)

… Dominique a évoqué son aspirateur sans sac qui n’aspire plus très bien. Comme il utilise cet aspirateur pour nettoyer son poêle, Fred et Charlotte lui a conseillé de le démonter pour bien le nettoyer. Il est sûrement encrassé dans des parties qui ne devraient pas l’être et l’idéal serait de le cleaner avec une machine qui envoie de l’air compressé.

… Dominique avait aussi un problème avec un réveil. Le bouton qui sert à régler l’alarme ne fonctionne plus. Charlotte lui a fait démonter le réveil. Ensemble, ils se sont rendus compte que ce bouton ne fait plus contact avec le mécanisme du réveil. Il a été proposé à Dominique de revenir lors du prochain atelier (s)lowtech qui se tiendra dans le grand atelier de PiNG (plateforme C) le 18 décembre de 14h à 21h pour voir s’il est possible de modéliser la pièce et l’imprimer en 3D. Suite au prochain épisode…

… Rachel a sauvé sa multiprise de la poubelle grâce à l’accompagnement de Julien. L’interrupteur de sa prise était cassé. Julien lui a proposé de shunter le bouton c’est-à-dire de le court-circuiter, de s’en passer en somme. A l’aide du fer à souder, elle a reconnecté les fils et supprimer l’interrupteur. Une nouvelle soudeuse !

… Charlotte (une autre Charlotte) est arrivée avec son batteur de cuisine qui chauffait à une certaine vitesse (la faute à ses velléités de boulangère en herbe). Elle a démonté le batteur avec l’aide de Fred. Ils ont réussi à identifier la pièce
défaillante mais elle est tout simplement inaccessible et l’appareil est donc impossible à réparer. Obsolescence programmée ??

… Christine est arrivée avec le rasoir de son mari qui ne fonctionne plus (le rasoir hein, pas le mari). Après avoir testé la prise à l’aide du multimètre, celle-ci semble fonctionner. Christine a donc démonté l’engin. Julien l’a aidé à identifier
le problème : il semblerait que ça soit lié à la batterie. Julien, en bon roi du shuntage, a enlevé la batterie et testé l’appareil avec une pile carrée de 9V et, oh miracle, il a remarché. Il reste à Christine à créer un système de substitution.

… Jean-Pierre a débarqué tel Zorro surgit de nulle part (enfin si, d’Orvault) ! Il avait entendu parler de la manif et voulait donner un coup de main. Son domaine : la hi-fi ! Ca tombait bien, Sandrine avait un problème avec sa chaîne achetée à la Ressourcerie de l’Ile. Il n’avait pas le matériel pour la réparer mais il a embarqué l’engin et est revenu avec. Depuis, il a un son d’enfer. Il a également aidé Sandrine à réparer son grille-pain. Il s’agissait d’un problème de contacts de l’électroaimant qui empêchait le poussoir de rester en bas. Il suffisait de limer les 2 parties.

Côté Robin Débrouille, Nicolas a passé du temps à réparer un appareil photo numérique. Vous qui possédez un de ces petits joujous, ne vous laissez pas impressionner par ces petits designs : il faut dévisser gentiment les boitiers et passer un coup d’air compressé pour virer le grain de sable destructeur.…

A l’atelier couture, Sandrine a fait recoudre ses jupes par un trio de choc : Anne Cécile, Eleonora, et Odile. De l’importance d’avoir un fer à repasser, merci Johanna, pour rapprocher les fibres avant de repriser.

A cette dynamique s’ajoute les précieux conseils sur le logiciel libre avec Alis 44 et tous les tuyaux qu’on s’est passé : quelle imprimante marche le mieux, où les acheter pas trop cher, un écolabel à connaître sur la qualité produit green IT : l’EPEAT, un garagiste pas cher, comment faire un petit sapin en boîte à camembert, des papillotes cadeaux en rouleau de papier toilette… Et toutes les conversations !

On vous remercie tous d’être venus, pour faire de cette idée le début de quelque chose. Maintenant on va avancer pour le prochain. Imaginer comment le déployer. D’ici là ne jetez rien !

Retrouvez sur ce document en ligne le compte-rendu de l’événement

À la une

  • Baliz de Brest

    Baliz de Brest est une association de plasticiennes et de plasticiens, née de la volonté de relancer les portes ouvertes d’ateliers d’artistes (...)
  • L’ALtelier

    Garage associatif pour nos velos, voitures, tracteurs,... et atelier collectif pour nos réparations et fabrications diverses de machines en tous (...)
  • La Cour du Juch

    "La Cour du Juch" aura plusieurs activités : des bureaux partagés et des salles à louer pour quelques heures, des formations créatives, des ateliers (...)