Accueil > Contributions > Première conférence du Pouvoir d’Agir : 31 mars 2015 à 18h au Mac Orlan à (...)

Première conférence du Pouvoir d’Agir : 31 mars 2015 à 18h au Mac Orlan à Brest

A l’initiative du collectif Pouvoir d’Agir, en partenariat avec l’association Collporterre et avec le soutien de Brest Métropole, une dynamique s’est amorcée en février qui va conduire à l’organisation de la première conférence du pouvoir d’agir.

Cette fois ci, les conférenciers seront des gens ordinaires qui soulèvent des montagnes, qui montrent par l’exemple que l’on peut reprendre du pouvoir sur nos vies, nos environnements et les décisions qui nous concernent. Des expériences, des projets fleurissent qui en apportent la preuve, nous allons les donner à voir dans une mise en scène qui permette à chacun de comprendre qui parle, qui est acteur, quels sont les objectifs et les circonstances du projet, quelles en sont les conditions de réalisation et les effets…

Chaque action disposera de 8 à 12 minutes sur scène pour que l’un des membres du groupe qui la porte nous donne envie de faire la même chose ou de la soutenir. Ces prestations seront filmées et ensuite accessibles en ligne. Cette présentation aura été préparée au cours du mois de mars par des acteurs du théâtre forum.

Pour en savoir plus sur les conférences du Pouvoir d’Agir : http://pouvoirdagir.fr/2014/10/05/les-conferences-du-pouvoir-dagir/

Voir en ligne : http://www.a-brest.net/article17374.html

À la une

  • La Cour du Juch

    Notre toute jeune entreprise, a ouvert ses portes en ce premier jour de printemps ! Nous faisons le point sur le démarrage de notre activité ! À (...)
  • Le jardin de Kerampéré, "terrain d’exploration de pratiques collaboratives"

    Depuis début 2016, sur le site de l’ancien camping de Saint-Marc, les membres du jardin de Kerampéré travaille à la transformation de cette friche en (...)
  • La Méthode des Candides

    La méthode des Candides, c’est une invitation à prendre conscience de ce qui nous entoure….et des rôles individuels et collectifs que l’on joue dans (...)