Accueil > Contributions > A LA LOUCHE

A LA LOUCHE

Le GPAS (Groupe de Pédagogie et d’Animation Sociale) intervient sur les quartiers de Kérourien, Quéliverzan et Recouvrance, sur la Rive Droite de Brest. L’association a pour but de développer des activités de découverte de la ville à destination des enfants de 6 à 13 ans et de leurs familles.
Le projet « A la louche » est une action concrète de sensibilisation à l’alimentation saine et respectueuse de l’environnement, par la collaboration entre les enfants, leurs familles et des spécialistes de l’alimentation pour élaborer ensemble un livre de recettes de soupes saines, économiques, à partir de produits variés, locaux et de saison.

Les objectifs :
Donner la possibilité à des familles des quartiers prioritaires de la rive droite de Brest de questionner leurs pratiques alimentaires par de nouvelles expériences, pour envisager des pratiques plus saines
Permettre la rencontre entre elles des familles des quartiers concernés, et leur rencontre avec des spécialistes acteurs d’une alimentation saine.
Faire évoluer les habitudes de consommation alimentaire pour prendre en compte le développement durable et développer la responsabilisation et la citoyenneté : manger des produits de saison et favoriser les filières d’approvisionnement courtes.

Déroulement
à chaque début de saison, de petits groupes d’enfants sont partis à la découverte de divers environnements et acteurs de l’alimentation œuvrant dans la production et la vente de produits bruts ou préparés nécessaires à la confection de soupes (maraîchers, AMAP, coop bio, restaurants divers (végétarien, bios, gastronomique..), cuisiniers professionnels ou amateurs, dont les habitants et « publics » de structures de la rive droite...
Au terme de la collecte, une diététicienne et un maraîcher bio, ont proposé des rencontres avec les familles afin d’échanger sur les apports nutritionnels des soupes, sur l’équilibre alimentaire, et la provenance et la saisonnalité des produits. Puis, à chaque saison, 8 recettes en moyenne ont été testées lors de repas au domicile des familles, mais aussi sur les quartiers lors d’évènements festifs. Pour chacun des tests, des familles ont choisi les recettes qu’elles souhaitaient cuisiner et goûter. A la fin de la préparation, un questionnaire était rempli par les cuisiniers afin d’évaluer la réalisation de la recette (temps de cuisson, niveau de difficulté à la réalisation, ustensiles nécessaires etc). Puis, les cuisiniers accueillaient leurs invités « goûteurs » afin d’avoir leur avis sur la soupe (goût, aspect, odeur, ingrédients à ajouter...).
Au terme de chacune des saisons, les réponses aux questionnaires ont permis de choisir les 5 recettes de soupes ayant rempli le plus de critères de satisfaction, aussi bien au niveau technique (élaboration de la recette) qu’au niveau gustatif, que l’on retrouve dans le livre de recettes « A la louche ».

Où a été diffusé ce petit guide ou étendue géographique du projet ?
Le guide a été diffusé à partir du 21 décembre 2013, lors de deux événements liés aux fêtes de Noël sur les deux territoires brestois. Il est diffusé très régulièrement lors de manifestations brestoises ; les enfants et familles du GPAS ont acquis une expérience reconnue dans la réalisation de soupes et cela permet leur intégration à différentes manifestations en y prenant une place d’acteurs identifiés et appréciés des autres partenaires. http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/film-court-trente-ans-sous-les-etoiles-12-07-2015-10702481.php

Recommandations éventuelles : les vigilances à avoir avec ce genre de projet
Nous avons été confrontés toutefois au refus de certaines familles d’accueillir d’autres enfants ou pédagogues à leur domicile. Les conditions de vie et de logement étant souvent très précaires, il est difficile de faire rentrer du monde à la maison. C’est pour cette raison que nous avons toujours cherché à diversifier les lieux de cuisine et de dégustation afin que le plus grand nombre puisse participer, sans mettre en difficulté des familles. Ces propositions ont d’ailleurs reçu un accueil favorable (cuisines collectives : centre social de Kerourien, MPT de St Pierre, dégustations sur les espaces publics)

Perspectives de ce projet : le fait d’avoir fait cette action nous amène à quoi ?
Les différentes rencontres, avec les maraîchers notamment, ont permis aux enfants de découvrir quels étaient les légumes produits près de chez eux, ceux qui devaient voyager à travers le monde avant d’arriver sur les étals, l’importance de la saisonnalité... Lors des courses, les enfants et les familles se sont aussi rendus compte que l’on pouvait acheter sain et local sans pour autant payer plus cher ses achats. Changer des habitudes est un processus long mais le projet a amené à se questionner et à impulser de nouvelles pratiques.

Partenaires mobilisés :
Des restaurateurs, des maraichers, des jardiniers, des commerçants sur les marchés.

Partenaires financiers et institutionnels :
Le service Santé de la ville de Brest, La Voix de l’enfant, le Projet éducatif Local.
On peut y ajouter les financeurs du GPAS : la ville de Brest, Le Conseil Général du Finistère et la Caisse d’Allocations Familiales du Finistère, ainsi que l’Agence du Service Civique.

Où nous contacter ?
GPAS 2 rue Père Ricard – BP23117 29231 BREST Cedex 3 02 98 05 23 88 – gpas@infini.fr www.gpas.infini.fr

À la une

  • La fabrik des possibles

    Un lieu atypique qui combine un atelier, une galerie/boutique et un salon de thé. On peut acheter les objets des créateurs présentés – chaque (...)
  • Quais des rêves

    Quais des rêves est une aventure artistique à quatre mains et une bonne dose de rêves. Deux artistes plasticiennes amoureuses de leur cité, (...)
  • L’Effet Papillon : Recyclerie / Friperie / Tiers lieu à Baud (56)

    Plusieurs constats ont motivés le montage et la réalisation de ce projet : la nécessité urgente de la réduction des déchets et de la mutualisation des (...)