Accueil > Contributions > Présentation de MobiAccès, parcours commentés au Pays de Redon

Présentation de MobiAccès, parcours commentés au Pays de Redon

un article repris du site du conseil de développement du pays de Redon, un site sous licence CC by

 Peux-tu expliquer en quelques mots en quoi consiste le projet MobiAccès ? 

MobiAccès est le fruit d’un partenariat entre trois lycéennes de Saint Sauveur, cinq jeunes de l’APEA, le cabinet Mobhilis et le Conseil de développement du Pays de Redon. Ce projet consiste en la réalisation de parcours commentés, c’est une façon de recueillir l’avis des habitants à travers leur chemin quotidien ou sur un trajet élaboré avec eux. Les habitants déambulent dans la ville le long du parcours accompagnés par un observateur chargé de noter leurs réflexions. Un photographe les suit et prend en photo l’objet ou le lieu de leurs remarques.

Ainsi les jeunes à mobilité réduite, dont certains en fauteuil roulant, de l’APEA parcourent le centre-ville de Redon, de la gare à la rue commerçante, de la rue commerçante à la gare en passant par le parc Angers sous l’œil des trois lycéennes relevant les désagréments de l’accessibilité à Redon.

MobiAccès est la contraction de mobilité et d’accessibilité.

Quel est l’aboutissement du projet ?

L’aboutissement technique du projet est l’élaboration d’une carte collaborative s’appuyant notamment sur la base de données libre Openstreetmap. Les huit jeunes seront formés à cet outil et l’utiliseront pour géolocaliser les paroles et les photos récoltées lors des parcours commentés. Une fois cette carte réalisée, elle sera mise à disposition du public et n’importe qui sera en mesure de l’utiliser pour, par exemple, organiser son trajet dans Redon lorsqu’il est en visite et veut éviter les ruptures d’accessibilité sur son trajet. De même que chacun pourra contribuer à la carte et ajouter des indications sur l’accessibilité. En plus de la dimension technique (ou numérique), ce projet est l’expérimentation d’une démarche collaborative et participative. L’idée du projet est de former par l’intégration de différents public, de la société civile comme des professionnels, un collège d’expert technique, mais également d’usage. C’est-à-dire joindre au processus d’élaboration des techniciens ayant une compétence, ici, en mobilité et surtout en méthodologie, vus comme facilitateur et des citoyens, ici, des jeunes handicapés et valides, apportant une expertise d’usage du fait de leurs déplacements quotidiens dans l’espace étudié.

Voir en ligne : http://www.cdredon.bzh/# !Présentat...

À la une

  • La Cour du Juch

    Notre toute jeune entreprise, a ouvert ses portes en ce premier jour de printemps ! Nous faisons le point sur le démarrage de notre activité ! À (...)
  • Le jardin de Kerampéré, "terrain d’exploration de pratiques collaboratives"

    Depuis début 2016, sur le site de l’ancien camping de Saint-Marc, les membres du jardin de Kerampéré travaille à la transformation de cette friche en (...)
  • La Méthode des Candides

    La méthode des Candides, c’est une invitation à prendre conscience de ce qui nous entoure….et des rôles individuels et collectifs que l’on joue dans (...)