Accueil > Innovations > Ti Coop : un financement participatif pour le premier supermarché coopératif (...)

Ti Coop : un financement participatif pour le premier supermarché coopératif de Brest

À propos du projet

Lien vers la cagnotte

Il était une fois Ti Coop...

Tout commence le 10 novembre 2017, rue Jean Jaurès. Ce soir là, une petite foule s’est rassemblée aux Studios pour assister à la projection du film Food Coop. Tiens, tiens, se dit-elle, un supermarché coopératif, on va voir ce qu’on va voir. Elle n’en croit pas ses yeux mais c’est bien ça : une alternative à la grande distribution avec un principe aussi simple et efficace qu’une crêpe complète. Chaque client·e est propriétaire, bénévole et décideur·euse. Ce modèle d’autogestion leur permet de définir des marges basses tout en payant un prix juste aux producteur·rice·s, ce qui garantit à ses membres des produits à des prix très raisonnables. Si simple qu’on se demande bien pourquoi on y a pas pensé avant...

La lumière se rallume, les questions déferlent. On apprend qu’il pleut des supermarchés coopératifs partout sur la France. Paris, Nantes, Bordeaux, Lille, Toulouse, Les Herbiers... Ma Doué, on se sent un peu à l’ouest là ! Depuis quand Brest n’est plus dans le vent ?

À la sortie, un petit groupe se forme, bien décidé à mettre le cap sur les supermarchés coopératifs : Ti Coop est lancé !

En janvier 2018, nous organisons une première réunion d’information au Patronage laïque du Pilier Rouge. Une marée humaine de plus de 220 personnes tente d’y assister. La moitié restera dehors. Alors, oui, c’est sûr : Brest attendait Ti Coop !

L’association Ti Coop est créée en juin 2018. Mais il faut encore ramer fort : créer le site internet, communiquer, communiquer encore, chercher des subventions, des producteurs·rices, un local...

En juillet 2019, nous trouvons où nous ancrer grâce au dispositif du Haut Jaurès de Brest Métropole. Le premier supermarché coopératif, participatif, inclusif, non lucratif, brestois s’implantera dans les 210m2 du 209 rue Jean Jaurès, dans le quartier du Pilier Rouge.

Depuis, toute voile dehors : nous créons notre Société par Actions Simplifiée, trouvons des financements, des artisans, des producteur·rice·s, lançons une campagne de financement participatif...

Aujourd’hui, nous sommes plus de 300 habitant·e·s du Finistère à avoir rejoint le projet. Nos travaux débuteront en décembre pour une ouverture en février 2020.

Que voulons-nous ?

- Nous souhaitons manger mieux, moins cher, tout en respectant les producteur·rice·s et l’environnement.

- Nous voulons une gamme de produits complète et diversifiée afin de permettre à chacun·e de se retrouver dans Ti Coop.

- Nous désirons réduire notre empreinte écologique, notamment en favorisant les circuits courts et en nous encourageant mutuellement au zéro déchet.

- Nous recherchons la transparence dans nos actes d’achat, de vente, de gestion et d’administration. Les membres tiennent la barre : ils et elles assurent bénévolement la totalité des tâches nécessaires au bon fonctionnement du magasin et prennent les décisions stratégiques.

- Nous souhaitons faire de Ti Coop un lieu de rencontre ouvert à toutes et à tous. Nous croyons que les projets collectifs sont vecteurs d’échanges, de partages, d’ouverture.

A quoi servira le financement participatif ?

Les souscriptions des coopérateur·rice·s et la trésorerie de l’association vont constituer notre capital de départ. Nous aurons aussi recours à nos partenaires financiers : les banques, France Active Bretagne et Brest Métropole.

Concrètement, vos contributions nous permettront d’acheter un équipement essentiel à notre fonctionnement : un réfrigérateur professionnel !

Vos contributions ont de l’importance :

- pour accroître l’indépendance financière de Ti Coop : plus on accumule de fonds propres, moins on dépend des emprunts et des partenaires extérieurs ;

- surtout, leur montant ainsi que votre nombre montreront aux banques et aux bailleurs la force de mobilisation de notre projet, élément essentiel pour sa réussite.

Nous n’avons rien, mais alors vraiment rien, contre le fait de dépasser l’objectif de notre collecte.

Nous avons des projets pour chaque centime récolté : acquisition d’une cuve pour du vrac liquide, ouverture d’un labo de découpe de fromage...
Lien vers la cagnotte

Aucun média