Accueil > Innovations > Collège Montessori de Rennes

Collège Montessori de Rennes

« N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde aura changé lorsqu’ils seront grands."

À propos du projet

Porté par des parents d’élèves et soutenu par des enseignants, ce collège associatif et laïc s’axe autour d’un projet d’éducation inspiré de la pédagogie de Maria Montessori principalement, tout en intégrant des apports des grands courants des pédagogies actives, notamment la pédagogie Freinet. Il a été inspecté par l’Éducation Nationale qui en a autorisé l’ouverture.
Ce collège propose une alternative au parcours scolaire classique. Il vise à offrir une base sur laquelle les élèves sont capables d’acquérir des savoirs, savoirs-faire et compétences pour le futur, et leur proposer des perspectives concrètes et porteuses de sens. Il ne vise ni à faire des « classes d’élites » ni à se spécialiser pour des élèves en échec scolaire. L’environnement et la citoyenneté y occupent une place centrale.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ?

Ce projet innovant vise à :

  • Développer l’autonomie, l’éveil, la curiosité
  • Valoriser la concentration, l’apprentissage, l’appropriation
  • Accompagner la créativité, l’échange
  • Laisser prendre à l’adolescent sa place dans le monde

Nos méthodes :

  • Accompagner l’éveil plutôt qu’instruire, et révéler ce que l’enfant porte en lui
  • Un parcours d’apprentissage multi-niveaux, personnalisé
  • Le respect de la parole reçue, le respect de la parole donnée
  • La prise de conscience du parcours d’apprentissage plutôt que la notation-sanction
  • Ancrer le collège dans la vie, la vie dans son environnement, et l’environnement dans la terre
  • Multiplier les échanges et les rencontres, à l’échelle locale, nationale et internationale

Quelle est la plus-value sociale du projet ?

L’élève acteur de ses apprentissages, bâtisseur de son projet.
Une pédagogie innovante et en "open source", afin de partager et mutualiser avec les autres établissements innovants dans un réseau solide.

L’éducation est considérée comme une aide à la vie. Tout est fait pour que l’élève s’empare de ses apprentissages et développe son autonomie, pour « devenir conscient, responsable et solidaire du monde dans lequel il vit. »
Le collège vise à proposer aux adolescents des perspectives concrètes et porteuses de sens, afin de créer les conditions pour que l’adolescent devienne un chercheur, engagé, en quête de découvertes.
Ainsi, le travail de la terre, l’accès à des outils technologiques pointus, la découverte de l’art, les outils de communications, l’approche active de la citoyenneté seront autant d’entrées pour utiliser les savoirs académiques. Les collégiens pourront eux-même organiser des stages, des activités selon leurs centres d’intérêt, participer à plusieurs stages en entreprises selon leurs demandes, organiser des échanges avec d’autres collèges en France ou à l’étranger, apprendre les étapes nécessaires à ces réalisations, et mobiliser toute leur créativité.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ?

16 élèves la première année (2012-2013), 40 pour 2013-2014, et une centaine d’élève ensuite.
La possibilité de développer d’autres initiatives semblables partour en France

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ?

« Ré-enchanter l’école est un impératif social ! Les résultats de la France aux tests de performance scolaire PISA n’ont cessé de se dégrader passant de la 13e place en 2000 à la 22e place en 2009. La France compte environ 20% des élèves entrant en 6e qui ne maîtrisent pas les savoirs fondamentaux. (…) Des établissements innovants existent (réseau FESPI) mais ils ne sont pas encore assez nombreux, et connus. Il s’agit de structures de tailles plus adaptés pour prendre en compte la singularité et les difficultés de chacun. Ces structures sont particulièrement adaptées pour prévenir le décrochage scolaire et leur développement dans chaque académie devrait être l’une des priorités. »
Vincent Levrault, 6 septembre 2012

Quel est le modèle économique de ce projet ?

C’est une association de loi 1901 à but non lucratif.
Les frais de scolarité sont en fonction du quotient familial des familles.
Nous souhaitons développer des activités annexes et liées au projet afin de donner la possibilité à ce modèle d’exister économiquement, comme des formations, un LabFab, des camps d’été, des ateliers partagés...

Références

http://www.ecoledetous.org/
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20121002.OBS4215/l-enquete-que-les-ecoles-francaises-ne-veulent-pas-voir.html
http://www.telerama.fr/monde/une-autre-ecole-est-possible,98151.php
http://www.tourdefrancedesalternatives.fr/alternatives/college-montessori-autonomie/

Portfolio