Accueil > Innovations > Jardin partagé à Bellevue, Brest

Jardin partagé à Bellevue, Brest

À propos du projet

Sur le secteur de Kerbernier à Bellevue, situé à côté d’un espace de jeux multisports, un jardin partagé est actif depuis le printemps 2012. Il est utilisé prioritairement par des habitants et des associations du quartier. Il existe des parcelles collectives et individuelles.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ?

L’équilibre trouvé entre les jardiniers et l’équipement de quartier garantit le bon fonctionnement du jardin partagé. Un professionnel accompagne le groupe et l’aide à s’organiser. Sa présence est limitée à l’organisation des réunions et au suivi des dossiers, il ne s’immisce pas dans la vie du groupe ni du jardin.

La volonté d’une plus grande autonomie des habitants peut représenter un risque de désengagement de leur part s’ils ne ressentent pas la confiance sur leur capacité à porter leur projet de la part de l’équipement et des professionnels.

Quelle est la plus-value sociale du projet ?

Un nouveau groupe d’habitants a été constitué avec l’appui du centre social de Bellevue et le soutien technique de Vert le Jardin. Une convention tripartite a été signée entre Brest métropole Habitat qui est propriétaire du terrain, le comité d’usagers du Centre Social Kanaveden de Bellevue duquel les jardiniers sont adhérents et Brest métropole océane.

Une jeune en service civique au Centre Social, a été chargée d’organiser et animer les réunions.

BMH a mis le terrain à disposition des jardiniers.

La structure de quartier a aidé à porter le projet : cela permet aux jardiniers de se consacrer au jardinage sans avoir à gérer des tâches administratives et d’assurer le bon fonctionnement du jardin et son accessibilité à tous.

Dans le cadre du partenariat avec Vert le Jardin, les jardiniers s’engagent à respecter la charte des jardins partagés mais aussi le règlement intérieur du jardin qu’ils ont rédigé.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ?

Les observations du territoire de Bellevue pointaient l’isolement sur le quartier et le besoin de mettre en place des espaces favorisant le lien social. Un premier groupe d’habitants intéressés s’est fait connaître pour partager un jardin et créer ainsi du lien social. Un premier espace avait été envisagé mais n’a pas été retenu en raison du refus fortement exprimé par des riverains. L’Elue du quartier a finalement trouvé un autre emplacement, ce qui a relancé le projet deux ans plus tard avec un nouveau groupe de 7/8 personnes souhaitant jardiner.

Références

Cette fiche est le résultat d’une analyse comparative des divers entretiens réalisés par Leïla Milandou, stagiaire à la mission Développement Social Urbain de Brest métropole océane.
Sur le site participation à Brest : http://www.participation-brest.net/article3022.html

Aucun média