Accueil > Innovations > Carrotmob

Carrotmob

L’opposé d’un boycott

À propos du projet

Fondé par Brent Schulkin, 27 ans, un ancien de Google, Carrotmob est une nouvelle méthode d’activisme qui s’appuie sur la capacité des consommateurs à choisir les pratiques commerciales les plus socialement responsables mais également les plus rentables. Les entreprises sont mises en compétition et un vaste groupe de consommateurs achète les produits de celle qui aura pris les décisions les plus fortes permettant d’améliorer le monde. C’est l’opposé d’un boycott. Le mot d’ordre : la carotte plutôt que le bâton.

Le carrotmob peut être vu comme un échange de bons procédés : les organisateurs d’un "carrotmob" réunissent un groupe de personnes via les réseaux sociaux comme Facebook, et leur donnent rendez-vous chez un commerçant à une date précise,afin que tous les participants y fassent leurs achats. Par exemple, pour le tout premier événement Carrotmob, en mars 2008 à San Francisco, un vendeur de spiritueux a accepté d’investir dans des travaux permettant à sa boutique de consommer moins d’énergie. En échange, des centaines de Carrotmobbers sont venus montrer leur soutien à cette initiative en achetant des produits à sa boutique.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ?

Le carrotmob est une expérience créative par le fait que contrairement à toutes les méthodes traditionnelles d’activisme (protestations, manifestations, boycotts, lettres aux députés), elle intègre la nécessité de résultats tangibles. Au lieu de s’en prendre aux compagnies dont Carrotmob souhaite voir des changements, elle s’associe dans une certaine mesure à elles. Si les entreprises n’acceptent pas d’apporter des améliorations significatives à leurs actions, il n’y a pas de campagne de soutien. Par contre, a partir du moment où une entreprise réalise qu’une campagne Carrotmob réussie lui sera profitable et qu’elle entreprend de véritables changements, qu’elles s’engagent à investir une partie des profits dans leur responsabilité sociale et environnementale elle devient un partenaire.

Quelle est la plus-value sociale du projet ?

La plus-value sociale de l’expérience se situe dans les actions mises en place par les entreprises qui s’associent au Carrotmob.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ?

Depuis 2008, le mouvement s’est déployé un peu partout dans le monde. Carrotmobs est maintenant actif dans 8 pays d’Amérique du Nord et de l’Europe ainsi qu’en Australie. Le seul hic : certains militants ont soulevé le risque de devoir consommer en grandes quantités pour financer de petits changements qui devraient être mis en place par les entreprises sans carotte ni bâton !

Références

http://carrotmob.org/about-francais/
http://en.wikipedia.org/wiki/Carrotmob
http://www.mediargus.be/flanderstoday.public/en/showarticle.aspx?id=706276464e38382b476744445967684d494e4d686e673d3d&via=search&language=fr/
http://www.mescoursespourlaplanete.com/Actualites/Carrotmob_raeinvente_l_activisme_consumaeriste__476.html

Portfolio