Accueil > Contributions > Transition Positive : un autre monde est possible, faisons le savoir (...)

Transition Positive : un autre monde est possible, faisons le savoir !

Restitution des travaux des étudiants le 17 mai au Théatre 100 noms à Nantes

Depuis le 27 janvier dernier, Open Odyssey et Collporterre, en partenariat avec SciencesCom et l’ADEME, ont invité une centaine d’étudiants, en deuxième année du Cycle master à l’école de la communication et des médias, à endosser le rôle de colporteurs de bonnes nouvelles et de bonnes pratiques en matière d’alimentation. Leur objectif : mettre en place des actions concrètes et construire des supports de communication innovants et impactants, pour contribuer à l’accélération des changements de comportements sur tout le cycle alimentaire, de la fourche à la fourchette. Le 17 mai, ils vous invitent à assister au rendu de leurs réalisations, au Théâtre 100 Noms de Nantes.

5 minutes pour convaincre…

Le samedi 17 mai prochain, de 9h30 à 14h, les quinze groupes d’étudiants de SciencesCom, qui ont participé à l’opération Transition Positive au cours des quatre derniers mois, présenteront leurs livrables (blog, animation web, infographie, campagne d’affichage, projet d’événement, etc.). Ils auront cinq minutes chacun pour se mettre en scène et donner envie aux médias d’en savoir plus sur leur projet, voire de relayer leurs productions.

Trois grandes thématiques autour de l’alimentation

« Production et transformation » d’un côté, « distribution, achats et consommation » de l’autre, sans oublier « recyclage, chasse au gaspillage et sociétal », voici les trois thématiques qui seront balayées. Les interventions des étudiants seront enrichies par des témoignages d’associations, institutions et autres acteurs du territoire. Enfin, avant l’annonce des résultats, un buffet ouvert à tous, organisé par l’un des groupes d’étudiants, aura pour mission de montrer qu’on peut bien manger, local, sainement et pour pas cher. Tout un programme !

Une mobilisation sans précédent

Les étudiants ont déployé beaucoup d’énergie sur des sujets variés**. Ils n’ont pas hésité à aller à la rencontre des acteurs du territoire, afin de mieux appréhender les enjeux actuels et futurs de l’alimentation. Certains, particulièrement impliqués, réfléchissent même à la création d’une start-up en lien avec leur projet ! D’autres sont allés jusqu’à initier des rapprochements avec des camarades d’autres écoles de la métropole nantaise, notamment AGR – l’école de l’image. Samuel Tiercelin, co-créateur du dispositif Open Odyssey, se réjouit de voir ce genre de coopération inter-écoles émerger naturellement : « Cette dimension transdisciplinaire prendra à coup sûr de l’ampleur dès la prochaine édition, en 2015. Nous discutons d’ailleurs avec d’autres écoles telles que Agrocampus Ouest, Oniris (L’Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l’Alimentation Nantes-Atlantique) ou encore Audencia. En tout cas, nous sommes plus que jamais dans le concret ! »

Stéphane Paoli, un parrain séduit

Le journaliste de France Inter, présentateur de « 3D, le journal », parrain de l’opération, se dit « très intéressé de voir la jeunesse changer les règles du jeu et notre manière de faire en matière d’information et de communication. Ils ont une capacité à voir le monde autrement et à se projeter dans l’avenir. Il faut profiter de leur énergie. » Persuadé que la bataille alimentaire, qui visera à nourrir 9 milliards d’individus sur Terre d’ici 2050, doit être engagée dès maintenant, Stéphane Paoli invitera quelques-uns des étudiants dans son émission, en juin prochain, pour parler avec eux de la seule réponse possible au problème posé : une réponse systémique, collective et collaborative.

NB :

À la une

  • Blaz an Douar

    “Vieille de 100 millions d’années, la pollinisation pourrait être le plus ancien partenariat d’entreprise de la planète.” Imaginons un lieu au coeur (...)
  • Castel FabLab

    Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO. (...)
  • Le ProfLab

    Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO. (...)