Accueil > Innovations > Le ProfLab

Le ProfLab

Pour une école de la coopération !

À propos du projet

Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO.
http://www.territoires-collaboratifs.net/wp-content/uploads/2017/07/porte-folio-web.pdf

En Bretagne et Loire-Atlantique, nous avons recensé plus de 1200 initiatives d’économie collaborative. Et tous les jours, de nouveaux services émergent. Toutes ces initiatives ont en commun de permettre l’échange de biens et de services entre particuliers. Pour autant, leur fonctionnement et leur rapport au territoire sont très variés. Afin d’y voir un peu plus clair, les participants du programme DOMINO se sont mis dans la peau de journalistes. Leur défi : décrypter les défis territoriaux de l’économie collaborative.
Retrouvez à présent le récit de leurs enquêtes à travers la découverte de projets collaboratifs.

ProfLab est une association nationale qui œuvre en faveur d’une innovation pédagogique coopérative faîte par l’école et pour l’école. Ce n’est pas un dispositif mais un réseau de communautés locales de mise en partage des innovations éducatives portées par ses membres. Son projet est né d’un constat : les acteurs du monde de l’éducation travaillent beaucoup les uns à côté des autres, mais assez peu les uns avec les autres.
ProfLab s’appuie sur une méthodologie d’animation entièrement documentée sur Internet et fortement empreinte des valeurs du Libre et des FabLabs (coopération, ouverture et circulation des idées).
Concrètement, les communautés locales organisent des « visites » de classes de membres du ProfLab, des ateliers de travail thématiques, des grands chantiers coopératifs, etc.
Se voulant entièrement libre, le ProfLab ne fonctionne pas selon un système de cotisation ou d’adhésion. Tout collectif voulant monter un ProfLab peut donc utiliser librement la méthodologie disponible. Le projet s’appuie sur des ressources et du temps bénévole. Il ne dispose d’aucune ressource financière à l’heure actuelle.

Quelle est la plus-value de ce projet pour ses membres ?
Point de vu de Julien Gourriou, co-fondateur de la méthodologie ProfLab

Un des premiers impacts de la mise en place d’un ProfLab réside dans sa capacité de mise en réseau d’enseignants ne travaillant d’habitude pas ou peu ensemble. C’est ainsi le cas au sein de la Cité scolaire de Beaumont (Redon) :
“Aujourd’hui je travaille avec des collègues du lycée professionnel que je n’avais jamais rencontré avant la création du ProfLab. On a vraiment le sentiment que ça permet de croiser des personnes qui ont d’autres façons de faire.”

Le ProfLab de Beaumont entraîne une évolution des pratiques pédagogiques des enseignants qui y participent. Le rapport aux élèves évoluent également, tout comme les relations entre les professeurs. Il s’agit en quelque sorte d’un apprentissage de la coopération au cours duquel des réflexes, des méthodes de travail ainsi que des postures s’installent progressivement.
“Petit à petit, on s’est rendu compte que certains professeurs revendiquaient leur appartenance au ProfLab, notamment à partir du moment où ils acceptaient d’« ouvrir » leur classe aux autres enseignants.”

Plus d’informations sur le ProfLab : http://profslab.org/index.html

Portfolio