Accueil > Innovations > L’Hôtel Pasteur

L’Hôtel Pasteur

Un lieu d’expérimentation, de travail et de transmission

À propos du projet

Une fiche initialement publiée dans le "Porte folio des pratiques collaboratives", rédigé par Collporterre à la suite du programme DOMINO.
http://www.territoires-collaboratifs.net/wp-content/uploads/2017/07/porte-folio-web.pdf

En Bretagne et Loire-Atlantique, nous avons recensé plus de 1200 initiatives d’économie collaborative. Et tous les jours, de nouveaux services émergent. Toutes ces initiatives ont en commun de permettre l’échange de biens et de services entre particuliers. Pour autant, leur fonctionnement et leur rapport au territoire sont très variés. Afin d’y voir un peu plus clair, les participants du programme DOMINO se sont mis dans la peau de journalistes. Leur défi : décrypter les défis territoriaux de l’économie collaborative.
Retrouvez à présent le récit de leurs enquêtes à travers la découverte de projets collaboratifs.

Construit à partir de 1888 sur les bords de la Vilaine, en plein cœur de Rennes, le bâtiment de la place Pasteur est destiné à l’origine aux étudiants en sciences. À partir de 1965, les départements de sciences déménagent petit à petit sur le nouveau campus de Beaulieu. Ne reste aujourd’hui que le centre de soins dentaires du CHU, qui devrait à son tour quitter les lieux. Que faire alors de ce bâtiment de 8 000 m² qui, à l’image d’une partie du patrimoine des villes, coûte cher à entretenir et à réhabiliter ? Si le rez-de-chaussée accueillera une école maternelle, la Ville de Rennes a fait le choix, début 2103, dans le cadre de l’Université Foraine, d’engager une démarche expérimentale et innovante de réflexion sur la future occupation du reste du bâtiment.

Point de vue de Sophie Ricard, architecte et coordinatrice de l’Hôtel Pasteur.

En quoi ce lieu est-il un espace mutualisé « pas comme les autres » ?
L’idée de l’Hôtel Pasteur est d’imaginer l’avenir du lieu en partant des usages : en accueillant des projets éphémères, qui offrent aux acteurs de tous horizons la possibilité de réinventer leurs pratiques ; en contrepartie, ceux-ci doivent entretenir le lieu et en sont responsables.
« On ne loue pas des mètres carrés. Ici, c’est gratuit. On travaille sur l’appropriation et non la propriété. »

Comment fonctionne-t-il ?
La gouvernance du lieu est gérée par la « Mission Pasteur », qui rassemble la collectivité et certains acteurs de la société civile ; son fonctionnement est encadré par une charte ; la société Territoires Publics assure quant à elle l’animation du lieu.

Aucun média