Accueil > Innovations > Biohacklab aux Fabriques du Ponant

Biohacklab aux Fabriques du Ponant

Réapropriation et Innovation en biotechnologies

À propos du projet

Présentation Biohacklab :

  • Qu’est ce qu’un biohacklab ?

À la frontière de la fabrication numérique et des sciences du vivant, un biohacklab est un fablab (voir article fablab) dédié au vivant, aux biotechnologies et à l’agronomie. Il met à disposition des outils de laboratoire à tout curieux, porteur de projet, étudiant ou chercheur souhaitant apprendre ou mener à bien des expériences.
Il n’est pas nécessaire d’être un scientifique, pour venir et participer, chacun peut apporter son projet ou s’impliquer dans ceux qui existent déjà, ce qui importe le plus, c’est la curiosité et l’envie de faire par soi même.

  • Quelle est l’utilité d’un Biohacklab ?

L’objectif général du biohacklab est de permettre au plus grand nombre de se réapproprier des connaissances et des technologies en rapport avec le vivant actuellement exploitées et maîtrisées par un nombre restreint d’acteurs privés ou publiques.
Un biohacklab permet à tout un chacun de venir expérimenter, rechercher et de comprendre les enjeux actuels de la recherche en biologie.

Afin de parvenir à cet objectif nous avons deux outils : la médiation scientifique, et la création de matériel et de protocoles sous licence créative commons.
Ce dernier aspect consiste à créer du matériel de pointe à un coût moindre, adaptable à souhait et que n’importe quel labo du monde puisse utiliser et modifier pour ses besoins (sachant qu’il est tenu par la licence creative commons de documenter les modifications apportées).

  • Que fait on au biohacklab des Fabriques ?

Le Biohacklab s’est donné deux missions principales :

  • La médiation scientifique et les sciences citoyennes : le biohacklab participe à des projets de méditation scientifique pour les organismes de recherche de la région de Brest et un peu plus. L’objectif est de permettre au grand public de découvrir des projets de recherche en cours. Accompagnés d’animateurs de l’association Les Petits Débrouillards Grand Ouest, enfants, jeunes et curieux de tous âges sont invités à mettre en œuvre des protocoles menés en laboratoire. Devenant le temps du projet, « apprentis-chercheurs », l’on peut découvrir des méthodes scientifiques, observer par soi-même les résultats expérimentaux, faire, refaire et même tester ses propres hypothèses. Les participants sont également invités à réaliser de courtes vidéos (tutoriels pour utiliser le matériel, explication des expériences...) qui mises en lignes seront à disposition de tous (usagers des fabriques du Ponant, des biohacklab, classes....).
  • La R&D : L’objectif du Biohacklab, est aussi de créer et de faire. Créer des connaissances par la recherche et faire par le développement de nouvelles technologies et de protocoles qui seront mis sous licence libre. Pour cela tout porteur de projet est le bienvenu, qu’il soit biologiste, simple curieux, bidouilleur, designer, ou de tout au origine. Voici quelques projets « R&D » :
    • Open qPCR
    • Open BioRéacteur, (projet porté par La Paillasse Paris)
    • Electrodes d’ECG sans fil
    • Arrosage automatique arduino
    • Matériel de culture de spiruline
    • Détection d’OGM
    • Études de sols (physico-chimique et bactériologique)
    • Étude de la dégradation des plastiques en milieu marin
    • recherche sur les bio-résines
    • Une grainothèque, qui est un lieu d’échange de semences.
  • Nous avons pour projet de travailler avec La Paillasse Paris dans le cadre de leur projets sur l’océan, avec l’association Astrolabe Expéditions dans le cadre de leur projet d’expéditions scientifiques à la voile ou encore l’EESAB et le biohacklab de DIYBio Tours.

Qu’y a-t-il dans le biohacklab ?
Nous avons pour l’instant à notre disposition outre le matériel du fablab,

    • Un microscope optique
    • Un microscope optique à fluorescence
    • Une loupe binoculaire
    • Cuve et générateur pour electrophorèse
    • Un thermocycleur
    • Une centrifugeuse (Dremelfuge et de laboratoire)
    • Agitateur magnétique
    • pHmètre
    • Balance de précision
    • Verrerie (mais nous sommes preneurs de surplus)
    • Micropipettes
    • Transilluminateur maison
    • Et de nombreux consommables.

Nous avons pour projet de nous équiper d’un spectromètre de masse, d’un séquenceur ADN et d’un OpenRov, drone d’exploration sous marine qui pourra être mis à disposition des laboratoires de recherche.

Fonctionnement :

Le fonctionnement du biohacklab est le même que celui du Fablab des Fabriques du Ponant dont il est un outil.
A savoir, les utilisateurs sont libres de d’apporter leurs projet et d’utiliser machines et consommable en échange d’une participation servant uniquement au fonctionnement des Fabriques. Les projets de chacun ne sont en aucun cas financés par le Lab.
Le projets et les résultats doivent êtres partagés, documentés et libres.
Nous avons pour projet de travailler en réseau de biohacklabs au niveau national, européen ou plus afin que les projets des uns puisse être repris par les autres, pour ce faire une plate-forme de publication libre est en discussion.
A réfléchir et remplir : Licence, participation consommables, juridique, réseau de biohacklabs en France et dans le monde.

Et les risques ?
Charte de bonne utilisation : les utilisateurs serons tenu de respecter un code éthique et une charte de bonne utilisation du matériel de laboratoire. De plus avant toute utilisation de matériel, l’utilisateur devra justifier d’une formation à l’usage de ce matériel. Cette formation pourra être donnée gratuitement (avec adhésion à la maison du libre ou aux petits débrouillards) sur place par d’autres utilisateurs déjà formés
Charte DIY biology
Niveau 1 de sécurité microbiologique

Aucun média