Accueil > Innovations > Les écoNautes, Pôle Territorial de Coopération Économique (PTCE) Rennais pour (...)

Les écoNautes, Pôle Territorial de Coopération Économique (PTCE) Rennais pour l’innovation sociale, la construction durable et l’économie circulaire

Fiche éditée par le RTES

À propos du projet

Un texte repris de la fiche éditée par le RTES et réutilisable sans usage commercial sous une licence CC by sa nc

Origine et présentation de l’initiative

Ce PTCE propose ainsi une mise en relation partenariale et des conseils stratégiques aux porteurs de projets. Via un appel à candidatures permanent, les écoNautes apporte également une aide financière, notamment sous la forme d’avances remboursables d’un fond d’investissement. Le remboursement des sommes allouées venant réalimenter le fond et assurer le financement de nouveaux projets. Un partenariat avec Bretagne Active a été établi pour la gestion de ce fond. Les écoNautes ont déjà participé à une dynamique
inter-entreprises « déchets » sur une zone industrielle, avec la création de la ressourcerie La Belle Déchette, à la co-organisation du Printemps de l’éco-construction, ou encore à la réhabilitation/requalification en cours de l’Hôtel Pasteur à Rennes. Le PTCE va soutenir le lancement d’une nouvelle activité de réemploi de matériel informatique par l’entreprise d’insertion Envie35,
tandis que l’objectif pour les années à venir reste d’accompagner la structuration des acteurs de la filière de l’écoconstruction pour qu’ils arrivent à se positionner pour répondre à la commande publique.

Financement

Lauréat, en 2015, de l’appel à projets lancé par l’État et la Caisse des Dépôts pour le développement des PTCE en France, Les écoNautes ont perçu une aide de près de 289 000 euros destinée à l’expérimentation et à
l’accompagnement de nouveaux projets liés à l’ESS.

Le budget de fonctionnement des écoNautes est majoritairement constitué de contributions en nature des membres du PTCE. Rennes Métropole et le Conseil
régional de Bretagne apportent également une subvention d’exploitation de 15 000 euros par an chacun.

Concernant le fond d’investissement, les aides publiques (de l’État, du Conseil régional de Bretagne et de Rennes
Métropole) représentent jusqu’à 100 000 euros par an sur 3 ans (2016-2018). L’autofinancement du fonds, basé sur un principe d’avances remboursables, permet sa pérennisation à près de 10 ans sans recours à de nouvelles aides publiques au-delà des 3 premières années.

Rôle des collectivités locales

Rennes Métropole est partenaire de ce PTCE et apporte un soutien financier en terme de fonctionnement et au fond d’investissement.

La métropole contribue aussi à la mise en relation entre acteurs de l’ESS et entreprises classiques et met à disposition ses propres outils de soutien aux entreprises (appel à projets ESS) et vient en facilitateur de projets,
expérimentations ou évènements, tels que les journées professionnelles de l’éco-construction qu’elle accueille depuis 3 ans.

Rennes Métropole apporte également son soutien aux projets soutenus par les écoNautes et fait appel au PTCE dans le cadre de ses politiques publiques. Par
exemple, dans le cadre de sa politique « zéro déchet, zéro gaspillage », Rennes Métropole fait appel au PTCE pour animer le projet Recycl’Urbain, une expérimentation de 5 semaines d’une ressourcerie mobile en milieu urbain,
alliant collecte, tri et animations autour du réemploi, qui s’est déplacée dans les quartiers rennais en s’appuyant sur l’implication des habitants et des bailleurs sociaux (dont Archipel Habitat) et en impliquant plusieurs entreprises
de l’ESS (La Belle Déchette, La Petite Rennes, Le Relais, Toutenvélo, Vert le jardin) et des entreprises classiques telles que le groupe Suez.

CONTACTS  :
- Haud Le Guen, co-animatrice du PTCE
Les écoNautes, les.econautes@resosolidaire.org
- Matthieu Theurier, vice-président de Rennes
Métropole, en charge de l’ESS et des écoactivités.

Aucun média