Accueil > Innovations > Fablab Lannion

Fablab Lannion

Un atelier de fabrication numérique ouvert dans le Trégor

À propos du projet

L’objectif est de mettre en place ce qu’on appelle un fablab, c’est-à-dire un atelier de fabrication numérique ouvert. Concept inventé au MIT, le principe d’un fablab est de mettre à disposition de tous ceux qui le souhaitent des moyens usuellement inaccessibles aux particuliers et petites entreprises : imprimantes 3D, fraiseuses à commande numérique (petite et grande taille), découpeuse laser, découpeuse vinyle.
Aujourd’hui, le lieu existe, et un certain nombre de machines sont déjà à disposition ou imminentes, et une jolie communauté s’est constituée.

Les activités qui s’y déroulent sont aussi variées que les publics visés, mais le fil conducteur est de mettre les usagers en capacité de passer de l’idée à l’objet. Le grand public ne disposant pas de compétences techniques peut venir s’initier à la programmation, à l’électronique, à la modélisation 2D/3D, les associations peuvent venir apprendre à exploiter les machines pour leurs besoins propres, et les entreprises peuvent venir réaliser leurs prototypes de façon itérative.

Les jeunes pousses d’entreprises bénéficieront du soutien du réseau de partenaires du fablab, afin de favoriser l’émergence de start-ups et la réalisation de projets collaboratifs.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ?

L’accès à de nouveaux outils et à une communauté dotée de compétences variées ouvre de nouveaux horizons dans de nombreuses activités, artistiques, artisanales ou technologiquement innovantes. Internet rend possible l’échange de fichiers à grande échelle, et le fait de disposer de machines à commande numérique permet d’utiliser des fichiers pour fabriquer presque n’importe quoi.

Quelle est la plus-value sociale du projet ?

La communauté qui s’est formée autour du projet de fablab a permis de mettre en contact des acteurs qui étaient présents sur le territoire mais ne se connaissaient pas. Ces acteurs sont dotés de compétences variées et d’une forte motivation pour réaliser des projets ensemble, ce qui a déjà permis de faire émerger quelques projets qui n’auraient pas pu voir le jour si chacun était resté dans son coin.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ?

Les fablabs fonctionnent en réseau, des dizaines d’ateliers de ce type sont en cours de création partout en France et dans le monde.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ?

Le sentiment qu’un bassin d’emploi tel que Lannion, riche de compétences aussi variées que pointues dans des domaines tels que l’électronique, l’informatique, l’optronique, les ondes radio, etc. avait besoin d’un lieu où les passionnés pourraient se retrouver pour innover ensemble.

Quel est le modèle économique de ce projet ?

Pour le moment, nous sommes en phase de mise en place des moyens de base : nous avons déjà le lieu et quelques machines. La gestion est 100% bénévole, mais nous gagnerions à disposer au moins d’un temps partiel pour élargir les horaires d’ouverture (notamment en journée pour les entreprises). Dans quelque temps, peut-être !

Portfolio