Accueil > Contributions > GPAS : Vélotonomes : construire des remorques pour vélo

GPAS : Vélotonomes : construire des remorques pour vélo

pour être autonome en séjour itinérant

Le GPAS Val d’Ille est une association membre du GPAS Bretagne, mouvement d’éducation populaire, œuvrant pour la promotion des pédagogies sociales. Depuis 2008, l’association développe sur la Communauté de Communes du Val d’Ille un dispositif d’animation hors les murs. Elle intervient auprès des jeunes âgés entre 12 et 18 ans, et centre ses activités sur la découverte culturelle, sportive ou sociale du Val d’Ille et de ses alentours.
Depuis le projet « Bienvenue chez les Illiens », le thème de la « mobilité douce » est un axe mis en avant car cela permet d’encourager les jeunes à utiliser des moyens de transports alternatifs. Les jeunes apprécient bricoler et ont décidé de construire des remorques pour vélo à partir de matériaux de récupération afin d’être vraiment autonomes lors de séjours itinérants : pas d’émissions de Co2, nous voilà de véritables Vélotonomes !

Objectifs :
- Insuffler des comportements éco-responsables en encourageant les déplacements alternatifs à la voiture - Encourager la parentalité en faisant appel à des familles ayant des compétences en bricolage
- Mettre les jeunes en position de responsabilité en leur proposant d’être référents sur les ateliers de construction et en organisant leur séjour (création de l’itinéraire, réservation de l’hébergement, des activités...)
- Partir en séjour itinérant à vélo en autonomie

Déroulement :
Dans un premier temps, les jeunes se sont mobilisés pour récupérer du matériel (vieux vélos, lits en fer,...) afin de construire les remorques : publication d’articles de presse, sollicitations auprès des déchèteries, de Emmaüs... Puis ils sont allés à la rencontre de personnes ayant fait des longs séjours à vélo, passionnés de 2 roues, professionnels et artisans pouvant leur apporter des notions sur les indispensables à penser lors d’un séjour itinérant à vélo et des connaissances pratiques pour la réalisation des remorques.
Dans un second temps, les jeunes se sont retrouvés à plusieurs reprises lors d’ateliers sur 3 communes du territoire afin d’élaborer des plans et ainsi construire les remorques avec Bernard, une personne ressource rencontrée lors de la récupération, et des familles qui sont venues apporter leur savoir-faire (notamment pour la soudure).
Enfin, les jeunes sont partis tester les remorques lors d’un séjour à vélo itinérant de 4 jours. Ils sont partis de Guipel jusqu’à Montreuil sur Ille où ils ont pris le TER jusqu’à Dol de Bretagne, puis ils ont rejoint le camping à Cherrueix. Les jeunes se sont déplacés uniquement à vélo, tous les jours ils faisaient les courses dans les commerces de proximité, ils ont pu découvrir la baie du mont St Michel.

Perspectives :
A la suite de ce premier séjour, nous avons imaginé d’autres circuits pour partir en vélo en itinérance les étés suivants.
Les jeunes ont présenté les remorques construites lors d’évènements pour la promotion du développement durable et des transports alternatifs : la Fête de la nature, la semaine de la mobilite
Vigilances à avoir :
Parfois les carrioles ont eu quelques soucis pour rouler et nous avons du nous adapter lors du séjour aux aléas du « fait main ».
Partenaires :
La Communauté de communes du Val d’Ille, Emmaüs de Hédé, la Smitcom, les communes par leur mise à disposition de locaux et ateliers municipaux.
Contact :
GPAS Val d’Ille 23 rue des chenes 35630 Langouët
gpasvaldille@free.fr

À la une

  • La Pool

    La Pool est un Groupement d’Employeurs nouvelle génération. Il permet de mettre à disposition des entreprises, des compétences variées et (...)
  • PepSE - Pépinière des Solidarités Etudiantes

    L’objectif de la PepSE est de faire tomber les barrières entre la ville et l’université pour renforcer le lien entre étudiants et habitants. Fabrique (...)
  • Historique de l’association Kan an Dour

    Le site de l’association Kan an dour a accepté de relayer ses articles sur Bretagne Creative . Une occasion de rendre compte d’initiatives autour (...)